Le Snatch Français - Coton Biologique et fibres recylées

Résultat de recherche d'images pour "coton bio"

1 - Le coton bio, un ami de l'environnement

Le coton biologique est avant tout écologique. Sa production nécessite une rotation des cultures : cette méthode consiste à changer régulièrement d’endroit les plantations, pour éviter la propagation de maladies. Cela permet d’améliorer la fertilité du sol et d’utiliser moins d’eau. La culture du coton bio utilise également des méthodes d’irrigation artisanale qui limitent la consommation d’eau.

Les intrants* sont limités : pas de pesticide ou de produit chimique ! Les producteurs de coton bio ont recours à des insecticides biologiques, des pesticides ou des engrais naturels. Ils fabriquent leurs propres intrants, un avantage économique pour eux. La culture de coton biologique n’épuise donc pas le sol et n’est en aucun cas nocive pour les espèces animales qui vivent aux alentours. C’est ce qu’on appelle l’éco responsabilité !

* tout produit ajouté aux cultures agricoles

2 - Le coton bio, un ami de votre peau

Les textiles traités avec des pesticides ou encore des métaux lourds peuvent être nocifs pour notre santé. Les vêtements faits en coton bio sont recommandés aux personnes à la peau sensible, surtout aux bébés et jeunes enfants, même si tout le monde pourra apprécier les bienfaits des textiles bio et écoresponsables !

Le coton bio mais aussi la laine vierge, la soie naturelle ou le lin sont des fibres naturelles qui s’accordent parfaitement avec la peau, qui peut alors respirer facilement. Si elles sont traitées et modifiées avec des produits chimiques, elles perdent de leurs propriétés.

Une conception textile en coton bio permet de réduire les risques sanitaires des pesticides et les maladies chroniques.

3 - Le coton bio, l'ami des travailleurs

Les cultures de coton bio sont plus économiques que leurs comparses traditionnelles. Elles permettent de réduire les dépenses, notamment en fabriquant leurs propres intrants.

Du côté de l’industrie du coton, les travailleurs s’intoxiquent, à cause des différents traitements qui lui sont appliqués. Ils sont exposés à des métaux lourds, des colorants et bien d’autres substances dangereuses pour leur santé. Les conditions de travail sont négligées pour une fabrication industrielle à moindre coût avant tout.

L’industrie du coton biologique est quant à elle plus respectueuse des conditions de travail, notamment grâce à la restriction de produits chimiques et l’utilisation d’engrais naturels : les travailleurs sont moins exposés à des produits dangereux pour leur santé. On parle alors de fabrication éthique.

Des labels tels que GOTS sont le gage de tissus issus de l’agriculture biologique.

GOTS